"Coup de tête à 2 millions de dollars : Oliveira absent de l'UFC 295 au Madison Square Garden"

Charles Oliveira, victime d'un coup de tête à 2 millions de dollars, a été contraint de se retirer de l'UFC 295 au Madison Square Garden, manquant ainsi une opportunité en or de reconquérir le titre des poids légers.
"Coup de tête à 2 millions de dollars : Oliveira absent de l'UFC 295 au Madison Square Garden"
"Coup de tête à 2 millions de dollars : Oliveira absent de l'UFC 295 au Madison Square Garden"
Partager :

Le "coup de tête à 2 millions de dollars" écarte Charles Oliveira de l'UFC 295 au Madison Square Garden

Le monde du MMA a réservé de nombreux coups du sort imprévisibles, mais peu peuvent égaler en coût celui subi par Charles Oliveira. Initialement prévu pour défendre son titre des poids légers dans une revanche très attendue contre Islam Makhachev lors de l'UFC 294, Oliveira a souffert d’une coupure sévère causée par un coup de tête lors d'une session d’entraînement. Cet incident a forcé le combattant brésilien à se retirer de l'événement principal.

Des images en coulisses publiées récemant dans la série Roku "Fight Inc." mettent en lumière les discussions entre Dana White, président de l'UFC, et son équipe de matchmakers concernant l'incident et les pertes financières encourues par Oliveira. "Il boxait sans casque la veille au soir", déplore White, visiblement contrarié par cette négligence.

Sean Shelby, un des matchmakers de l'UFC, a quantifié le coût de l'accident. "C'est un coup de tête à deux millions de dollars", a-t-il déclaré, soulignant la gravité de la situation. La perte n'est pas seulement monétaire; Oliveira a également raté une opportunité de solidifier son héritage dans l'octogone.

La malchance ne s'est pas arrêtée là pour "Do Bronx”. Suite à ce premier forfait, il était question qu'il remplace Jon Jones, blessé, dans un combat de poids lourd contre Stipe Miocic à l'UFC 295, un mois plus tard. Cependant, malgré son état de forme conservé et une coupure en cours de guérison, les médecins n’ont pas donné leur feu vert, rendant toute participation impossible.

Le vice-président des opérations commerciales de l'UFC, Hunter Campbell, a partagé son optimisme initial de pouvoir réaliser le combat Makhachev-Oliveira, compte tenu de la condition physique de Makhachev qui n'avait subi aucun dommage lors de son dernier combat. Néanmoins, le destin en a décidé autrement. La coupure de Oliveira n'était tout simplement pas suffisamment guérie pour permettre un retour rapide.

L'incidence de cet événement dépasse le cadre financier. Après un retour manqué à l'UFC 300 où il a été défait par Arman Tsarukyan, la route vers le titre de Oliveira semble de plus en plus incertaine. Ce coup de tête involontaire aura effectivement coûté au combattant bien plus qu'une somme en dollars; il menace maintenant l’ensemble de sa carrière et sa quête de reprendre le titre des poids légers.

Partager :

Voir d'autres articles