MMA

UFC 297 - Nouvelle vague : Une fois de plus, avec passion

UFC 297 - La relève débarque !
UFC 297 - Nouvelle vague : Une fois de plus, avec passion
UFC 297 - Nouvelle vague : Une fois de plus, avec passion
Partager :

Le premier pay-per-view (PPV) de l'Ultimate Fighting Championship (UFC) pour 2024 semble étonnamment léger en termes de blessures avant le spectacle, en laissant seulement deux nouveaux venus dans la programmation (voir ici). Dans cette édition de "New Blood", la série où je regrette constamment de ne pas écrire simplement à propos des diplômés de la Contender Series lorsqu'ils sont signés, nous examinons deux diplômés avec des affaires en suspens.

UFC 297 Official Weigh-in

SERHIY SIDEY
Catégorie de poids : Bantamweight
Âge : 27 ans
Record : 10-1 (6 KO, 2 SUB)
Victoires notables : Ramon Taveras, Ali Wasuk

Une série de cinq victoires a permis à Sidey de soumettre Gerico Platon pour l'or de la Battlefield Fight League et de réaliser trois défenses réussies, avec un arrêt en cours de route pour finir Walel Watson pour la ceinture du BTC. Ses efforts l'ont amené à la Contender Series, où il a dû se contenter d'un arrêt controversé de Ramon Taveras qui lui a néanmoins valu un contrat avec l'UFC.

Mesurant un impressionnant 5'11", Sidey est un combattant d'usure étouffant aussi bien debout que sur le sol. Il utilise sa longueur pour poursuivre ses adversaires derrière un jab régulier, en attaquant constamment le corps et en changeant de position pour offrir différents angles. Il est également très friand de genoux volants et d'attaques en rotation - peut-être un peu trop - et cherche à glisser des coudes ou des crochets gauche dans la poche.

Au-dessus de cela, il possède une réserve d'énergie véritablement ridicule et un bon timing sur ses contre-attaques, en particulier lorsqu'il réagit aux coups de pied directs. Là où il peut rencontrer des problèmes, c'est avec sa main droite. Aussi discipliné qu'il soit généralement pour garder sa main droite en position lorsqu'il donne des jabs, ce n'est pas le cas pour le côté opposé ; il charge sa main droite ou lance des uppercuts dangereux et laisse tomber sa main gauche en cours de route. Ali Wasuk l'a constamment touché avec des droites lors de leur échange en rematch, et Sidey a eu beaucoup de problèmes avec la combinaison southpaw one-two de Taveras avant de trouver le timing parfait et le contre idéal.

Il encaisse bien les coups, mais malgré les bonnes qualités qu'il partage avec Max Holloway, je préférerais qu'il n'imite pas la défense de "Blessed".

Aussi difficile qu'il soit de le frapper, il est peut-être encore plus épuisant de le lutter au sol. Une fois qu'il trouve le verrouillage du corps, il peut infliger à ses adversaires des tours de misère avec des boucles de retour au sol -> coups de poing en position de tortue -> frappes à la montée -> retour au sol. Il se déplace assez bien, il est difficile de briser sa prise, et il est rapide à menacer avec des étranglements avant pour manipuler la position de ses adversaires. Cela étant dit, ses premières entrées ne sont pas les meilleures, comme on a pu le voir lorsque Taveras a facilement repoussé ses tentatives pour prendre l'avantage.

En termes de soumission, il a réussi un triangle rapide sur Platon et a facilement évité les attaques de garde de Watson, donc pas de drapeau rouge de ce côté-là.

Comme je l'ai dit, il y a beaucoup d'aspects du jeu de Sidey qui me rappellent Max Holloway, y compris l'excès d'enthousiasme pour les mouvements tournants et les genoux volants qu'Holloway a finalement abandonnés. Son plafond n'est pas aussi élevé, mais il reste une bonne addition à la liste et il y a de quoi être enthousiaste. Sa durabilité et son expérience devraient lui permettre de remporter une deuxième victoire sur Taveras dans leur revanche.

Ses combats BFL sont sur Fight Pass.

En rapport :

Partager :

Voir d'autres articles

Verification: RqjNX5i7yTbu72uNfv7HO1ES0jWuSOsJq_bhP_x5