MMA

Un fan torontois intrépide s'élance sur la scène de la conférence de presse de l'UFC 297 en criant "Jusqu'à la mort !" alors que Sean Strickland enflamme la foule.

Un fan enragé de Toronto s'invite à la conférence de presse de l'UFC 297
Un fan torontois intrépide s'élance sur la scène de la conférence de presse de l'UFC 297 en criant "Jusqu'à la mort !" alors que Sean Strickland enflamme la foule.
Un fan torontois intrépide s'élance sur la scène de la conférence de presse de l'UFC 297 en criant "Jusqu'à la mort !" alors que Sean Strickland enflamme la foule.
Partager :

Toronto s'enthousiasme pour l'UFC 297

La ville de Toronto, en Ontario, Canada, est ravie d'accueillir à nouveau l'Ultimate Fighting Championship (UFC) pour l'UFC 297 qui se tiendra ce week-end (samedi 20 janvier 2024). Il s'agit du premier événement organisé par l'UFC dans la ville depuis l'UFC 231 en décembre 2018.

Au programme de l’événement principal, les fans assisteront à un combat épique pour le titre Middleweight entre le champion de la division, Sean Strickland, et le challenger numéro 2, Dricus Du Plessis. Strickland, devenu une superstar de plus en plus importante, a véritablement conquis le cœur du public, comme en témoigne la conférence de presse d'avant-combat qui s'est tenue aujourd'hui (jeudi 18 janvier 2024).

Sean Strickland

Alors qu'il excitait la foule à propos de sa rivalité avec Du Plessis, Strickland a été confronté à un fan passionné. La rencontre amusante peut être vue dans la vidéo ci-dessus.

Sean Strickland a déclaré : "Ce n'était jamais personnel. Vous aviez ce clown, Sean O'Malley, qui disait des conneries qu'il ne connaît pas. Je suis dur avec tout le monde, les gars. Vous ne pensez pas que je mérite un peu de merde, mec ? Je suis dur avec tous ces enfoirés. Hey, je suis fier de ce mec. Vous ne me voyez pas souvent perdre mon sang-froid. Ce mec m'a poussé à bout. Allez !".

Dès que Strickland a lancé "Allez !", le fan a fait exactement cela, ce qui est particulièrement drôle compte tenu de qui était sur scène. Ce n'est pas comme si Strickland et Du Plessis s'étaient déjà battus en dehors de l'Octogone.

Après que le fan ait été maîtrisé, Strickland a repris : "Allez, vous, les gars. Sérieusement. Allons-y. Ce mec est un vrai sauvage (en désignant le fan). Mais sérieusement, Dricus et moi, on va essayer de se tuer l'un l'autre pour vous, les gars. Dricus, on se met d'accord ? Jusqu'à la mort ? (serre la main) Putain, je le respecte pour ça."

Partager :

Voir d'autres articles

Verification: RqjNX5i7yTbu72uNfv7HO1ES0jWuSOsJq_bhP_x5